Blogueurs et influenceurs… Impact de la pub.

L’encadrement de la publicité 2.0 : quel impact pour les blogueurs et autres influenceurs ?

Internet est devenu un média incontournable en l’espace de quelques années. Cela n’a pas échappé aux publicitaires qui très vite ont occupé cet espace pour promouvoir leur produit ou service grâce aux blogueurs et aux influenceurs.

La publicité sur internet peut prendre diverses formes. L’intérêt du web, c’est qu’il a permis de communiquer différemment avec les consommateurs.

Ainsi, à côté des formats publicitaires que l’on peut qualifier de classiques, tels les bannières publicitaires ou les publicités sous forme de vidéos, s’est développée un autre type de communication. Celle qui passe par des blogueurs et influenceurs.

Ces influenceurs sont divers : blogueurs, personnes fortement suivies sur les réseaux sociaux, jouissant d’une forte exposition médiatique ou encore community managers. Ils permettent d’influencer le comportement du consommateur et donc d’influer sur l’acte d’achat de ce dernier.

Leur rôle est tel que de nombreuses marques ou organisations collaborent avec eux. Que ce soit à travers d’images ou d’articles diffusés sur des blogs ou les réseaux sociaux. L’intérêt de cette nouvelle forme de publicité est de toucher un grand nombre de consommateurs.

Après tout, il ne faut pas oublier que 69% de la population française internaute âgée de 15 ans et plus se connectent au moins une fois par jour aux multiples réseaux sociaux existants.

Jouant un réel rôle de publicitaire, assumé ou caché, il ne faut pas que ces influenceurs, qu’ils soient blogueurs, mandatés par une marque ou juste connus via la page d’un réseau social (tel Facebook ou Youtube), perdent de vue qu’ils ne sont pas libres de diffuser ce qu’ils veulent.

Toute personne s’adonnant à la publicité en ligne doit en effet respecter le cadre juridique existant en la matière. En l’occurrence, celui du droit commun.

Notons d’ailleurs que le champ d’application du régime juridique des publicités en ligne est très large et qu’il faut donc être vigilant avant de diffuser des images et des articles visant à promouvoir un bien ou un service.

Leur rôle est tel que de nombreuses marques ou organisations collaborent avec eux. Que ce soit à travers d’images ou d’articles diffusés sur des blogs ou les réseaux sociaux. L’intérêt de cette nouvelle forme de publicité est de toucher un grand nombre de consommateurs.

Après tout, il ne faut pas oublier que 69% de la population française internaute âgée de 15 ans et plus se connectent au moins une fois par jour aux multiples réseaux sociaux existants.

Jouant un réel rôle de publicitaire, assumé ou caché, il ne faut pas que ces influenceurs, qu’ils soient blogueurs, mandatés par une marque ou juste connus via la page d’un réseau social (tel Facebook ou Youtube), perdent de vue qu’ils ne sont pas libres de diffuser ce qu’ils veulent.

Toute personne s’adonnant à la publicité en ligne doit en effet respecter le cadre juridique existant en la matière. En l’occurrence, celui du droit commun.

Notons d’ailleurs que le champ d’application du régime juridique des publicités en ligne est très large et qu’il faut donc être vigilant avant de diffuser des images et des articles visant à promouvoir un bien ou un service.

Le cadre juridique de la publicité sur Internet

Champ d’application du régime français en matière de publicité

Le web a beau être considéré comme un support publicitaire comme un autre, son caractère étant transfrontière, beaucoup peuvent s’imaginer faire abstraction du régime juridique français en vigueur.

Pourtant, les règles détaillées ci-dessous sont applicables à toute publicité destinée à être reçue en France. Cette règle se justifie notamment par les dispositions de l’article 113-2 du Code pénal (« la loi pénale française est applicable aux infractions commises sur le territoire de la République »).

La notion de publicité

La publicité n’ayant pas fait l’objet d’une définition claire par le législateur français, ce sont les juges qui s’en sont chargés.

Dès 1986, la Cour de Cassation a ainsi retenu la définition suivante : la publicité est « tout moyen d’information destiné à permettre à un client potentiel de se faire une opinion sur les résultats qui peuvent être attendus du bien ou du service qui lui est proposé » (Cass., Crim., 12 novembre 1986).

A cette définition, s’ajoute celle de la directive européenne 2000/31 CE du 08 juin 2000. Communément appelée directive sur le commerce électronique et qui rapproche la notion de publicité à celle de communication commerciale.

La communication commerciale étant elle définie comme « toutes les formes de communication destinées à promouvoir directement ou indirectement des biens, des services ou l’image d’une entreprise, d’une organisation ou d’une personne ayant une activité commerciale, industrielle, artisanale ou de profession libérale ».

A travers ces deux définitions, on se rend donc compte que la publicité en ligne répond bien aux mêmes finalités. Il est donc normal que son régime soit identique à celui de la publicité « classique ».

Les règles et sanctions en matière de publicité

Les règles applicables aux publicités sont issues d’une conjugaison de règles édictées par le Code de la consommation, par le Droit européen, mais aussi par le Code de la santé.

La publicité doit :

  • Pouvoir être identifié comme telle : on parle d’une obligation de transparence ; cette obligation issue de la directive européenne sur le commerce électronique, transposée en droit français via la loi du 21 juin 2004 pour la confiance en l’économie numérique (LCEN), impose de préciser pour quelle personne, physique ou morale, la publicité est effectuée.

Si l’ancien article L121-15-1 du Code la consommation visait spécifiquement les courriels, on relève que l’article 20 de la LCEN a élargi la règle de transparence à « tout service de communication au public en ligne ».

Appliqué aux influenceurs, aux blogueurs, cela signifie qu’ils ont pour obligation de signaler pour quelle marque, quelle société, ils agissent.

Outre la transparence vis-à-vis des consommateurs, notons par ailleurs que le décret du 09 février 2017 relatif aux prestations de publicité en ligne étend l’obligation de transparence, prévue par la loi Sapin de 1993, aux annonceurs.

  • La publicité ne doit être ni trompeuse, ni mensongère, ni déloyale. Notons que pour apprécier le caractère trompeur de la publicité, le juge se réfère au « consommateur moyen ».

Il est intéressant ici de relever qu’en vertu du nouvel article L 121-4 point 11 du Code de la consommation, est réputée trompeuse la pratique qui a pour objet « d’utiliser un contenu rédactionnel dans les médias pour faire la promotion d’un produit ou d’un service alors que le professionnel a financé celle-ci lui-même. Sans l’indiquer clairement dans le contenu ou à l’aide d’images ou de sons clairement identifiables par le consommateur ». En vertu de cette disposition, sont donc visés les articles dits sponsorisés.

En cas de non-respect de cette règle, l’article L 132-2 du Code de la consommation fixe une peine d’emprisonnement de deux ans assortie d’une peine d’amende de 300 000 €.

Les auteurs d’articles sponsorisés qui ne le préciseraient pas risquent donc gros puisqu’ils peuvent être poursuivis pénalement au titre du délit de tromperie.

Les influenceurs et blogueurs : des publicitaires ou des informateurs ?

Comme nous l’avons vu précédemment, dès lors qu’un article est sponsorisé ou un post mensonger, son auteur doit le préciser sous peine de sanctions.

Un influenceur n’est donc pas à l’abri de poursuites.

Bien qu’aujourd’hui on dénombre peu de jurisprudence française en la matière, l’évolution et l’ampleur qu’ont pris les réseaux sociaux peuvent changer la donne. D’autant que selon l’étude réalisée par l’ARGUS DE LA PRESSE / GROUPE CISION et Ipsos en juin 2017, 20% des personnes interrogées ont le sentiment que les influenceurs font de la publicité déguisée.

La frontière entre le rôle de publicitaire et celui d’informateur reste cependant mince. Cela complexifie donc les choses.

Si le blogueur est souvent perçu comme offrant un moyen alternatif de s’informer, il n’en demeure pas moins que parmi eux certains s’adonnent à des pratiques qu’on pourrait qualifier de trompeuses. Ce sont notamment le cas de blogueurs qui retouchent des photos ou illustrent leurs publications avec des images non contractuelles.

A supposer que ces photos soient destinées à améliorer la présentation d’un produit, l’auteur du post risque donc une sanction très lourde… Mais ce dernier en a-t-il réellement conscience ?

(Données au 11/07/2018)

Contactez-nous !

Annuaire local, pourquoi s’inscrire ?

Inscrivez-vous dans un annuaire local !

Internet est devenu incontournable pour toutes les entreprises. C’est un outil de marketing et de communication qui établit aujourd’hui les relations entreprises-clients. Mais ce n’est pas tout d’être présent sur la toile, il faudra également assurer la visibilité du site. Pour ce faire, nombreuses sont les techniques utilisées, dont le référencement dans un annuaire local.

Le principe du référencement local

Nombreuses sont les méthodes qui ont été élaborées et appliquées pour booster le référencement d’une plateforme numérique, vitrine virtuelle d’une entreprise. Il s’agit notamment d’optimiser la visibilité du site web afin de pouvoir se faire connaitre sur la toile.
Quand on parle de référencement local, on parle de techniques qui vont contribuer à donner à votre site internet le meilleur positionnement possible sur les résultats des moteurs de recherche au niveau local. Dans cette optique, la stratégie utilisée est la suivante : On utilise le référencement pour booster la visibilité d’un site, en ciblant tout particulièrement les clients dans une zone géographique bien définie.
Parmi les méthodes utilisées pour ce faire, il existe ce qu’on appelle les annuaires locaux.

Les annuaires locaux en quelques mots

Le principe est le suivant : Pour trouver une entreprise locale, votre futur client va essentiellement se servir de Google. Il va taper sur le moteur de recherche pour trouver son prestataire, son adresse et comment le contacter. C’est la principale raison pour laquelle une entreprise doit obligatoirement être présente sur le Net. À défaut, elle risquerait de passer à côté de nombreuses opportunités.
Dans un annuaire local, on retrouve toutes ces informations : Le nom, l’adresse et le contact de l’entreprise, ainsi que d’autres informations qui pourraient également être utiles au client.

Nous vous proposons un système d’inscription payant dans un annuaire local. Contrairement aux nombreux sites qui proposent une inscription gratuite, cette fois-ci la prestation ne va pas s’arrêter là.
Au-delà de votre inscription dans l’annuaire, nous prenons en charge la rédaction de la fiche de présentation de votre entreprise, ainsi qu’un article visant à présenter également vos atouts et votre domaine d’activité.
Tout ceci se fera dans les règles de l’art du référencement naturel.

Les avantages d’une inscription dans un annuaire local

Le principal avantage est la question de visibilité. Quand on est présent sur un annuaire, on souligne véritablement que notre société existe et qu’elle est opérationnelle. Il sera d’ailleurs beaucoup plus facile ainsi de vous trouver.
C’est justement le second avantage de l’inscription dans un annuaire local. Une relation de confiance s’établit entre vous et vos clients. En soignant la présentation, la publicité ne peut aboutir qu’au succès. Et ainsi de suite, à travers des photos, des vidéos et l’article, il sera possible de partager ce succès et votre savoir-faire.
Ensuite, c’est également un excellent moyen de se trouver de nouveaux clients. D’après les données recueillies par Google, quatre consommateurs sur cinq consultent le net afin de tomber sur des publicités qui ont déjà été réorientées par région. En d’autres termes, plus de la moitié des clients vont utiliser les informations sur la localisation dans les publicités pour trouver une entreprise.

Contactez-nous !

Consultant web : La première stratégie à adopter !

Pourquoi avoir un consultant web ?

Peu importe la taille de votre entreprise… Si vous souhaitez faire long feu et attirer l’attention de potentiels clients, le marketing s’avère être le moyen idéal pour votre entreprise. Pour vous accompagner : le consultant web.

Sollicitez donc les services d’un consultant professionnel ou d’un service de consulting !

Le dynamisme des nouvelles technologies a créé de formidables opportunités pour les entreprises. Nous parlons principalement en termes de conséquences commerciales.
Mais cela est valable pour peu qu’elles utilisent la stratégie appropriée…
C’est pourquoi, faire appel à un service de consulting pour le webmarketing dont les consultants seront capables de vous aider à construire une stratégie digitale efficace s’avère nécessaire.

Quels sont les avantages de faire appel à un consultant web ? Nous vous disons tout.

Le consultant digital, un outil marketing pour vous !

Un consultant est un fournisseur de services en conseil. Regroupé au sein de sociétés de conseil ou bien intervenant seul, il a un savoir-faire avéré dans un domaine.

Faire appel à un consultant web est la solution indiquée pour permettre à votre entreprise d’aborder avec quiétude les enjeux liés aux questions digitales.

En effet, l’avantage du consultant est qu’il a une vision globale de la stratégie à adopter. Ce pro du web pourra vous accompagner dans le développement d’un site internet comme dans son référencement. Il vous épaule également concernant la rédaction de contenus ou encore le community management.
En résumé, il pourra mobiliser plusieurs compétences et prendre en compte tous les aspects de la stratégie digitale.

L’intérêt de passer par une agence de service digitale ?
Cette dernière met à votre disposition des consultants et des experts compétents.

De plus, cette expertise de consulting est accessible à un prix raisonnable.

Bénéficier du savoir-faire d’un spécialiste, le “consultant web”

Le consultant web vous accompagne dans la définition de votre stratégie numérique. Ceci en prenant en compte les caractéristiques de votre activité, vos objectifs du marché et la présence de concurrents.
Pour les acteurs déjà présents sur le média internet, il procède à un diagnostic de votre positionnement et de votre lisibilité.

Que votre entreprise soit dans un environnement concurrentiel agressif ou sur un marché de niche, une agence webmarketing appliquera les stratégies correspondant au mieux aux exigences particulières de votre entreprise.

De fait, une agence webmarketing a plusieurs cas clients qui lui permettent d’identifier les actions efficaces à mener. Cela vous permet de ne pas perdre du temps et du budget inutilement dans votre communication.

Un accompagnement dans la durée

L’ accompagnement d’un service webmarketing ou d’un consultant web ne s’arrête cependant pas au pilotage de vos actions webmarketing.
Elle vous permet également de mieux cerner les conséquences de vos actions webmarketing en vous formant au suivi de vos apparitions web.
Les services de marketing vous accompagnent sur l’intégralité de ces points et proposent un accompagnement complet sur la durée.

Ainsi, en plus de la mise en place d’actions webmarketing, le consultant web reste également avec vous pour assurer la construction, le suivi et l’analyse des données de performance de votre site web.

Toujours dans le but de vous faire gagner du temps et d’être plus efficace, il vous aide à visualiser l’efficacité des solutions utilisées et à identifier facilement vos progrès grâce à un rapport régulier, clair et synthétique.

Enfin, le consultant web abreuve votre structure de conseils et apporte de manière continue des idées pour améliorer et optimiser votre stratégie web.
Il vous accompagne en vous faisant bénéficier des connaissances et de pratiques liées aux domaines du digital.

Contactez-nous !


Une définition du métier de consultant est disponible sur Wikipédia

Don`t copy text!